itflag.gif (134 octets)
italiahome.gif (2255 octets)
POMPEÏ

La ville aurait été fondée au Véme siècle av J.C..
C'était une grande ville de 20000 habitants quand un tremblement de terre détruisit tout un quartier en 63 ap J.C..
En 79 l'éruption soudaine du Vésuse l'ensevelit tout entière .
Les couches de cendres,en se solidifiant très rapidement protégèrent tout ce qu'elles recouvrirent : édifices,outils,etc.


meules à bras
moulins à blé


le forum
le Forum


four et meules
four à pain et meules


fresques murales
fresques murales


intérieur de maison
fresques murales


forum
forum


forum
forum


forum
forum


attention  chien méchant !!!
chien de garde


contre jour sur mosaique
mosaïques et fontaine


fresques cachées
fresque


la villa des mystères!
détail de fresque dans la villa dei mysteri


(cliquer sur les photos pour les agrandir)

bulle Le forum : longue place rectangulaire, centre de la vie religieuse, politique, économique et sociale de la cité. Les édifices qui étaient consacrés à la vie religieuse sont: le capitole; le temple d'Apollon ; le temple de Vespasien, avec superbe autel orné d'un relief représentant un sacrifice  et enfin le sanctuaire des dieux Lares, divinités de la maison censées incarner les Âmes des ancêtres.

La vie politique avait pour siéges le comitium (élections des magistrats locaux) et la curie (siége du Sénat de Pompeï).

La vie économique se concentrait dans la superbe basilique (sorte de bourse de commerce tout en étant aussi un tribunal), dans le macellum (marche à 1'origine couvert d'une toiture, avec de nombreuses boutiques de nature diverse) dans 1'édifice d'Eumachia (probablement un marché de laine), siége de la corporation des teinturiers et drapiers dont Eumachia était la patronne.

La vie sociale se déroulait au centre et autour de la place. Dans toutes les villes romaines, le forum était un lieu très animé où les citoyens aimaient a se rencontrer (comme sur les places publiques actuelles). Sur le côté occidental du forum, des moulages de victimes de la catastrophe sont exposés.
On quitte le forum par la via dellabbondanza, l'une des artères principales de Pompéi. Des bornes de pierre fermaient aux chars l'accès du forum. Le long de cette rue, on remarque des " passages cloutés ", gros blocs de pierre qui facilitaient la traversée des piétons.

bulle Le Grand Théâtre: de la via dell'Abbondanza, sérieusement inspiré des modèles grecs, en particulier dans l'exploitation du terrain. Un des sièges des gradins a gardé le numéro de sa place; on a pu en déduire qu'un spectateur avait droit à 40 cm d'espace en largeur!

bulle Le Petit Théâtre :  nettement mieux conservé. On y donnait des spectacles musicaux et des mimes.

bulle La maison des Amants (casa degli Amanti) : doit son nom à une petite phrase gravée sur un tableau dans le péristyle,  " Les amants, comme les abeilles, sucent la vie douce comme du miel ". Belle décoration de l'atrium; voir aussi les peintures de la voûte en berceau dans le triclinium (Bacchus et Ariane, Didon abandonnée).

bulle La maison de Ménandre (casa del Menandro): somptueuse maison patricienne. On y a retrouvé un riche ensemble de pièces de vaisselle en argent ayant vraisemblablement appartenu à un membre de la famille de Poppée (la femme de Néron). Ce véritable trésor est désormais exposé au musée de Naples. Toute la décoration de la maison est fastueuse : nombreuses peintures (dont un portrait du poète grec Ménandre) et mosaïques.

bulle La casa dei Loreius Tiburtinus: au bout de la via dell'Abbondanza. Grande maison ayant appartenu à une famille noble. Un impluvium décoré. Les peintures des pièces rappellent le raffinement de la maison. Dans le jardin, un système de canaux et de fontaines.

bulle La maison de Vénus (casa di Venere) : juste à côté. Grande fresque de Vénus (et autres fresques),   imposante par ses dimensions.

bulle L'amphithéâtre: tout au bout de la via dell'Abbondanza. Remarquablement conservé, c'est le plus vieil amphithéâtre romain encore debout à ce jour. Il pouvait contenir 12 000 spectateurs.

bulle La Grande Palestre (Palestra Grande) : jouxte l'amphithéâtre. Immense gymnase avec en son centre les vestiges d'une piscine, exceptionnellement grande, mais les arrivées d'eau n'avaient pas encore été installées au moment de 1'éruption.

bulle Le jardin des Fuyards (orto dei Fuggiaschi) : une vision dramatique et bouleversante des habitants surpris par la pluie de cendres qui suivit 1' éruption. 13 personnes, après s'être réfugiées dans la maison, tentèrent une sortie et furent asphyxiées en arrivant dans le potager (moulages sur place).

bulle Les thermes Stabianes: reprendre la via dell'Abbondanza dans l'autre sens en direction du forum, sur la droite. Ces thermes sont les mieux conservés de Pompéi. Une section pour les hommes et une autre pour les femmes, plus petite. Ces installations ont traversé les siècles sans guère de modifications (les bains turcs actuels par exemple) : d'abord un vestiaire (avec niches pour déposer les vêtements), puis une salle froide, une salle tiède et enfin une salle chaude. Une fontaine était utilisée pour les ablutions du visage et des mains.

bulle Le lupanar: à côté des thermes. Construit sur 2 étages, les petites chambres sont ornées de peintures érotiques très fines. Ces fresques, rappelant les positions les plus diverses, attisaient l'imagination des clients. Il y avait plusieurs sortes de prostituées : d'abord les lupae (louves, d'où le nom de lupanar), qui haranguaient les clients avec une espèce de hurlement. D'autres exerçaient près des monuments funèbres. Il y en avait de bonne famille, des vieilles , des vagabondes et enfin des esclaves.

bulle La maison de Marcus Lucrecius Frontonis : prendre la via di Nola vers la droite. Pas très grande mais à la décoration très raffinée. D'ailleurs, plusieurs maisons de la via di Nola méritent le détour pour leurs mosaïques et leurs peintures (casa delle Nozze dargento, flanquée de la belle casa di Lucio Cecitio Giocondo, casa dei Centenario).

bulle La villa des Vettii: l'une des plus belles de Pompéi, juste à côté de la précédente. Avant de pénétrer dans la maison, on remarque, dans la rue, des canalisations de plomb.  A l'intérieur, le jardin original a pu être reconstitué grâce aux empreintes de racines laissées dans la terre. Mais l'intérêt de cette luxueuse maison réside avant tout dans la qualité et la finesse des très nombreuses fresques. Elles traitent essentiellement des sujets de la mythologie grecque et apportent un témoignage tout à fait exceptionnel sur la peinture antique.

bulle La maison du Faune (casa dei Fauno) : traverser la rue, elle est dans l'ilot presque en face. Une ravissante statuette (copie) en bronze d'un faune dansant, découverte dans l'un des impluviums, lui a donné son nom. C'est dans cette immense maison que l'on a retrouvé la célèbre mosaïque de la bataille d'Alexandre, exposée au musée de Naples. Pour sa décoration comme pour son architecture, la maison du Faune est l'un des plus beaux exemples de maison antique. Remarquez devant l'entrée le "have" de bienvenue. Voir aussi les deux laraires et l'exaedre (où se trouvait la mosaïque de la bataille d'Alexandre).

bulle La maison du Poète tragique (casa del Poeta tragico) : deux ilots plus loin. Mosaïque représentant un chorège (personnage important dans le chœur d'un théâtre). Splendides fresques à sujet mythologique (celle du sacrifice d'Iphigénie est au musée de Naples).

bulle Les thermes du Forum (terme del Foro) : en face de la maison précédente. Les salles sont assez bien conservées; à l'intérieur, 2 moulages sont exposés. Ces personnes surprises par les cendres incandescentes sont mortes manifestement en se tordant de douleur.

bulle Villa dei Misteri: On y accède par la via Consolare qui devient ensuite la via dei Sepolcri, bordée de cyprès et de tombeaux en tout genre. La villa des Mystères, vaste maison patricienne un peu à l'écart du site de Pompéi, comprenait plusieurs dépendances et servitudes. Elle possédait en outre une exploitation agricole, ce qui explique sa situation. Mais ce qui fait sa célébrité, c'est la fabuleuse fresque, quasiment intacte, qui recouvre toute une pièce de la résidence des maîtres. On la "lit" de gauche (en entrant) à droite. Scènes représentant l'initiation d'une jeune épouse aux rites dionysiaques.



(cliquer sur les photos pour les agrandir)

statue du forum
statue du forum


moulage de corps pétrifié par les cendres chaudes
moulage de corps
les cendres gardèrent en creux la forme des corps humains


mosaique d'entrée
entrée de maison


impluvium et autel
impluvium


la maison du "faune"
le faune


auberge (jarres emplies de vin et de victuailles)
ancêtre des Restos


intérieur d'une maison
décorations


12000 places
amphithéâtre


la grande palestre
la grande palestre


caserne des gladiateurs
la caserne des gladiateurs


le grand théâtre
le grand théâtre


   my compteur


purhaut.gif (1940 octets)
haut de page

retour au site lepaingi